GUIDE DE SÉCURITÉ ET DE PRÉVENTION EN CONDITIONNEMENT PHYSIQUE


GUIDE DE SÉCURITÉ ET DE PRÉVENTION EN CONDITIONNEMENT PHYSIQUE


Selon la marque et le format, une boisson énergisantepeut contenir de 50 à 350 mg de caféine, soit jusqu’àl’équivalent de quatre tasses de café!


GUIDE DE SÉCURITÉ ET DE PRÉVENTION EN CONDITIONNEMENT PHYSIQUE


Dans le but d’optimiser leurs performances, les athlètes doivent s’entraîner de façon à faire évoluer, ou du moins à maintenir, les adaptations acquises à la suite des entraînements précédents.

Une charge d’entraînement trop faible, ou inversement trop fréquente ou intense, peut provoquer des adaptations néfastes et mener à une diminution des performances. Cela pose un défi de taille pour les entraîneuses et les entraîneurs et les intervenantes et les intervenants du milieu sportif qui doivent déterminer une charge d’entraînement précise pouvant optimiser les performances de certains athlètes, mais qui pour d’autres aura pour effet de les sous-entraîner ou de les surentraîner.


COMMOTION CÉRÉBRALE ET TRAUMATISME CRANIOCÉRÉBRAL LÉGER


Une commotion cérébrale et un traumatisme craniocérébral léger (TCCL) sont un ensemble de réactions complexes au cerveau provoquées par des forces biomécaniques traumatiques.

Ils résultent en l’apparition d’une variété de symptômes et de signes physiques, d’une atteinte de fonctions cognitives (mémoire, concentration) et parfois, d’un changement de comportement.

Le plus souvent, la commotion cérébrale n’entraîne pas une perte de conscience et dans le cas d’un TCCL une perte de conscience brève de moins de 30 minutes peut survenir.


BLESSURES DE SURUTILISATION


Monsieur Sansouci est un fervent amateur de course à pied et de natation. Voulant participer à une course de 10 km dans quelques semaines, il a augmenté son volume d’entraînement.

Par contre, depuis quelque temps, il éprouve des douleurs à l’activité physique, à l’épaule et dans la région du tendon d’Achille. N’ayant jamais eu ce genre de douleur, il se questionne sur l’origine de ses problèmes et sur ce qu’il devrait faire pour guérir afin de pouvoir participer à sa course et y faire une bonne performance.


CHAUSSURES DE SPORT


Longtemps utilisées pour protéger les pieds des surfaces dangereuses et du froid, les chaussures sont devenues, au fil du temps, des accessoires d’esthétique et parfois même des objets permettant d’exposer l’appartenance à un groupe ou à un statut social particulier.

Même pour la chaussure de sport, et ce, depuis les années 1970, le visuel et la mode ont orienté les concepteurs, eux-mêmes influencés par des consommateurs à la recherche constante du beau. À cet effet, les 20 dernières années ont été d’une effervescence impressionnante.

S’en servant comme prétexte ou en espérant réduire le risque de blessures, les compagnies ont intégré, dans la conception de leurs chaussures, des technologies d’absorption, de support et de stabilité de plus en plus complexes. Ces technologies, jointes aux designs accrocheurs, répondaient à un objectif essentiel : faire vendre le produit.


LES BLESSURES SPORTIVES

Guide d’intervention sur le terrain

Le Conseil de médecine du sport du Québec (CMSQ) est une coalition d’intervenants qui vise à offrir aux athlètes, aux organismes et aux intervenants des niveaux provincial, régional et local les meilleurs conseils en matière de services de santé. Au fil des ans, le CMSQ a acquis une expertise lui permettant d’aider les équipes médicales à se préparer à la tenue d’événements sportifs – principalement les Jeux du Québec – tant sur le plan logistique que sur celui de la formation du personnel médical.

Ce guide se veut aussi bien un ouvrage de référence qu’un outil pratique pouvant être consulté aisément. Les différents chapitres, qui constituent autant de fiches techniques, décrivent les principales affections qu’on rencontre sur le terrain, les signes et les symptômes associés à ces affections, les différents tests recommandés ainsi que les traitements suggérés dans l’immédiat et à court terme. De plus, chacun des chapitres s’ouvre sur un tableau résumant les procédures d’intervention sur le terrain. Il est alors facile de s’y référer en cas d’urgence afin de s’assurer que les interventions cruciales seront réalisées.

Disponible aux Presses de L'Université de Montréal
49,95 $ / 364 pages / juin 2010


L’ENTRAÎNEMENT EN FORCE CHEZ LES JEUNES :
MYTHES, RÉALITÉS ET RECOMMANDATIONS (gratuit)


Ce dépliant expose les mythes et réalités de l’entraînement en force chez l’athlète en croissance. Il formule des recommandations à l’athlète, au parent et à l’entraîneur quant au type d’entraînement à favoriser (activités, charges, fréquence) et à l’âge où il peut être commencé.


Boissons stimulantes attention ! (gratuit)


L'Association québécoise des médecins du sport et le Conseil de médecine du Sport du Québec déconseillent l'utilisation de boissons stimulantes dans le cadre d'activités sportives.


BLESSURE À LA TÊTE ET COMMOTIONS CÉRÉBRALES (gratuit)


Ce document a pour objectif de sensibiliser l’athlète, le parent et l’entraîneur aux commotions cérébrales (causes, symptômes) ainsi qu’à la façon de les gérer aussi bien au moment des procédures de soins d’urgence qu’aux étapes de retour au jeu.


Disponible bientôt

GUIDE DE SÉCURITÉ DE PRÉVENTION DANS LES ARÉNAS (gratuit)


Ce guide de sécurité s’adresse aux employés des arénas, au personnel médical et aux équipes de sport de glace. Il présente les règlements relatifs aux installations dans les arénas. Il décrit autant les règles de responsabilité civile que les différentes lois en vigueur dans les arénas (alcool, tabac, santé et sécurité au travail, etc.). Il expose également les règles de sécurité pour les sports de glace. Finalement, on y trouve un chapitre sur le matériel de premiers soins et les procédures d’intervention en cas de blessure.


Disponible bientôt